Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Ici on parle de tout et de rien entre automaticiens ...un cybercafé quoi !!
Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 2778
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par itasoft » 13 nov. 2018, 18:04

Slts,
Le problème des déplacements c’est le risque de divorcer, j’ai ratés mes deux mariages à cause de ça,
ma première femme est partie et la deuxième est restée.
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Aralize
Apprend le binaire
Apprend le binaire
Messages : 5
Enregistré le : 01 sept. 2018, 14:27

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par Aralize » 13 nov. 2018, 19:23

Merci de vos réponses, qui semblent plutôt me conseiller de ne pas aller vers la maintenance... Mais cette voie peut aussi me permettre de retoucher au côté électricité, que je n'ai plus du tout (mon entreprise fait tout en sous-traitance).

Je ne souhaite pas forcément d'horaires fixes, étant donné qu'actuellement (sauf en cas de déplacement), je commence toujours à 8h00 et termine jamais à la même heure (17h00 comme 19h00...).

Ce que je souhaite, c'est soit démarrer ou terminer la journée à heure fixe (mais c'est plus simple de démarrer à heure fixe, car il y a toujours des problèmes en fin de journée...). Ensuite, si je veux une certaine routine (heure de début et lieu de travail), c'est pour deux raisons :
1) Durant toute ma scolarité, j'ai appliqué une certaine rigueur, qui m'a permis d'être efficace : pas besoin de penser à comment organiser tel ou tel éléments... (ne me dite pas, le monde du travail c'est pas le monde des bisounours de l'école :p).
2) Je pratique de la course à pieds (pas suffisamment bon pour en faire mon métier, c'est ni le but), qui implique des entrainements tous les jours, c'est pourquoi j'effectue cela avant le travail (d'où l'intérêt de commencer à heure fixe). Mais quand un déplacement se produit, je sais d'avance que ma séance part au oubliette... Hors j'estime avoir suffisamment trimé durant mes études, pour éviter de sacrifier mes hobbies quotidiens.

Je sais que je me plains et que beaucoup de personnes seraient heureuses d'avoir au moins un travail, mais ma motivation diminue, ce qui est pour moi primordiale, car je ne conçoit pas faire un métier qui ne me plait pas (du moins les mises en service et déplacements).

Autre solution : faire tous les tests sur le lieu de développement de l'équipement, puis celui-ci est installé directement chez le client. Par exemple, les machines spéciales, mais cela implique tout de même des déplacements...

Avatar de l’utilisateur
fish
Maître du binaire
Maître du binaire
Messages : 415
Enregistré le : 20 oct. 2015, 17:44

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par fish » 13 nov. 2018, 20:07

Waouh, que d'exigences !
Et si le taf que tu décris existe, y aura des postulants !

Kallysto
Maître du binaire
Maître du binaire
Messages : 462
Enregistré le : 27 avr. 2017, 11:11
Localisation : Loin de la civilisation

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par Kallysto » 14 nov. 2018, 09:23

Aralize a écrit :
13 nov. 2018, 19:23

1) Durant toute ma scolarité, j'ai appliqué une certaine rigueur, qui m'a permis d'être efficace : pas besoin de penser à comment organiser tel ou tel éléments... (ne me dite pas, le monde du travail c'est pas le monde des bisounours de l'école :p).
2) Je pratique de la course à pieds (pas suffisamment bon pour en faire mon métier, c'est ni le but), qui implique des entrainements tous les jours, c'est pourquoi j'effectue cela avant le travail (d'où l'intérêt de commencer à heure fixe). Mais quand un déplacement se produit, je sais d'avance que ma séance part au oubliette... Hors j'estime avoir suffisamment trimé durant mes études, pour éviter de sacrifier mes hobbies quotidiens.
Il y avait un alternant qui demandait ça dans la première boite où j'ai été... Bon bah après 6 mois de chômage parce que en plus il voulait habiter à la campagne donc avec des temps de trajet, il a compris que le tennis ça serait le WE.

Rien ne t'empêche de courir en déplacement... Faire le footing pendant le temps de midi c'est possible aussi, j'ai un client qui le fait et il est classé au niveau national.

Ou alors tu changes de sexe : en général on oublie les vestiaires et sanitaires femmes sur les chantiers... Du coup ils se retrouvent là où il y avait de la place : à Pétaouchnok les bains. Disons que devoir faire 3 bornes à pieds et/ou monter 6,5 étages (2 situations réelles et vécues) pour aller pisser ça maintient la musculature.

Tu parles de motivation mais es-tu sûr qu'elle sera toujours là quand tu comprendras que tu as abandonné la partie la plus gratifiante du métier pour te retrouver à ramasser la merde des autres ? Car c'est ça la maintenance en automatisme : faire ce que ceux qui font les travaux ne veulent pas faire car c'est chiant. Je ne tiens pas à te dégouter, mais à être bien précise sur ce qu'est réellement cette partie du métier.

Ensuite pour les horaires, comme dit : maintenance, ça peut être en 2*8 ou en 3*8 voir avec des astreintes. Quand on t'appelle à 2h du mat parce que "la chaudière 1 elle a plantée et l’autocontrôle démarre pas la chaudière 3" entre les 15 minutes pour que l'info monte au cerveau, que le cerveau percute combien t'es dans la merde.... et ensuite le temps de trouver une solution parce que le programme a été fait par un fumiste qui en plus était le copain du client, donc niveau merdier, c'est du record.... (les copains du client... ça c'est le top en maintenance) T'es pas chez toi à 7h en état de faire ton tour de pâté de maison.
Et aussi automaticien en maintenance tu peux avoir une très grande solitude : être tout seul sur ton site / dans ton agence / dans ton équipe. Donc tu t'aides tout seul, t'es pas officiellement d'astreinte mais "Support" donc t'es appelable à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit... En vacances... sur ton lit d'hôpital...

A savoir également que les ingénieurs en maintenance, soit ils sont dans des usines en 3*8 car il faut légalement un ingé en cas de problème pour prendre les décisions (typiquement usine chimique) soit ils sont chefs d'équipes et je te garantie que mon chef, il fait pas 35h par semaine. Par contre il a bien la forme, vu qu'il marche quand il téléphone et qu'il doit être au tel bien 35h par semaine... Il nous use la moquette de la salle de réunion à force de tourner autour de la table.

Bref tu idéalises une situation virtuelle sur un poste et des horaires qui existent sur un bout de papier pas dans la réalité.

Avatar de l’utilisateur
Mantysse
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 621
Enregistré le : 20 oct. 2015, 08:17
Localisation : MiP

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par Mantysse » 14 nov. 2018, 14:15

Aralize a écrit :
13 nov. 2018, 19:23
Hors j'estime avoir suffisamment trimé durant mes études, pour éviter de sacrifier mes hobbies quotidiens.
T'inquiète pas ça ne fait que commencer en école d'ingé on te bombarde de boulot pour prouver aux entreprises que tu encaisse la charge de travail, te rendre plus facilement recrutable et gonfler les chiffres de ton école.

Maintenant pour ta question chacun voit midi à sa porte, la maintenance oui j'en ai fait aussi (pour commencer) mais faut pas s'enfermer trop longtemps dedans, tout comme le BE... après au bout d'un moment, je rêvais d'autre chose que de ligne de code, donc bon rester dans un secteur en particulier c'etait pas ma came. T'façon on a besoin de monde dans les 2 domaines donc t'aura du boulot après les goûts et les couleurs... Ce qui est sur c'est que dans le monde de l'entreprise, il n'y a pas de situation optimale.

Ceci était ma première & dernière intervention sur ce post maintenant je reprend les popcorns ;)
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément." Nicolas Boileau

L'urgence, c'est fait!
L'impossible, c'est en cours!
Pour les miracles, il faut prévoir un délai!

Aralize
Apprend le binaire
Apprend le binaire
Messages : 5
Enregistré le : 01 sept. 2018, 14:27

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par Aralize » 14 nov. 2018, 18:50

Merci à tous pour vos réponses !

Suite à vos réponses, je vais discuter avec mon directeur d'activité, afin d'étudier des possibilités pour répondre au mieux à mes attentes, avant d'envisager la solution de partir vers la maintenance ou ailleurs...

Cependant, sachez que je ne veut pas éviter les déplacements pour faire uniquement 35 heures par semaine, il n' y a pas besoin de cela. De même travailler en 2*8, ne me dérange pas, l'ayant déjà fait durant mes jobs d'été, cela était même pratique, car une bonne partie de la journée est libérée.

Aralize
Apprend le binaire
Apprend le binaire
Messages : 5
Enregistré le : 01 sept. 2018, 14:27

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par Aralize » 27 nov. 2018, 19:01

Bonsoir,

Ma situation actuelle ne change pas et rien ne semble être fait au sein de mon entreprise...

J'envisage donc de postuler pour un poste de maintenance, mais j'ai aussi trouvé des offres d'emplois pour être ingénieur consultant, dont la finalité est d'établir des schémas électriques (après rencontre avec le client).

Parmi vous, des personnes ont-ils déjà été dans le consulting ? Si c'est le cas, quelles sont vos impressions ?

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Mantysse
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 621
Enregistré le : 20 oct. 2015, 08:17
Localisation : MiP

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par Mantysse » 28 nov. 2018, 08:30

Aralize a écrit :
27 nov. 2018, 19:01
Bonsoir,

Ma situation actuelle ne change pas et rien ne semble être fait au sein de mon entreprise...

J'envisage donc de postuler pour un poste de maintenance, mais j'ai aussi trouvé des offres d'emplois pour être ingénieur consultant, dont la finalité est d'établir des schémas électriques (après rencontre avec le client).

Parmi vous, des personnes ont-ils déjà été dans le consulting ? Si c'est le cas, quelles sont vos impressions ?

Merci.
Boite de consulting = Marchand de viande... la plupart des grosses boites de consulting font un plan social tout les 2-3 ans pour les consultants en inter mission... désolé c'est pas ma came, c'est même plutôt le contraire si je peux les torpiller, leurs prendre des marchés, ou du CA je vais pas m'en priver.
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément." Nicolas Boileau

L'urgence, c'est fait!
L'impossible, c'est en cours!
Pour les miracles, il faut prévoir un délai!

Avatar de l’utilisateur
Bernardo59
Maître du binaire
Maître du binaire
Messages : 497
Enregistré le : 20 oct. 2015, 05:48
Localisation : Marcoule

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par Bernardo59 » 28 nov. 2018, 09:52

Aralize a écrit :
13 nov. 2018, 19:23
2) Je pratique de la course à pieds (pas suffisamment bon pour en faire mon métier, c'est ni le but), qui implique des entrainements tous les jours, c'est pourquoi j'effectue cela avant le travail (d'où l'intérêt de commencer à heure fixe). Mais quand un déplacement se produit, je sais d'avance que ma séance part au oubliette... Hors j'estime avoir suffisamment trimé durant mes études, pour éviter de sacrifier mes hobbies quotidiens.
Bonjour,

Moi je pratique la musculation tous les jours de 5h à 7h et si je n'ai pas le temps d'en faire, je fais des pompes.
Ne te trouve pas des excuses... Quand on veut, on peut. :)

Avatar de l’utilisateur
bipcoyote
Générateur de blocs fonctions
Générateur de blocs fonctions
Messages : 104
Enregistré le : 16 janv. 2018, 13:19
Localisation : Dunkerque

Re: Avis sur une reconversion : Ingénieur automatisme -> Ingénieur maintenance

Message par bipcoyote » 14 déc. 2018, 08:28

Bonjour,
Tu es jeune, profites en fait de l’international pendant quelques années, comme il a été dis tu aura le temps de t'encrouter plus tard.
La maintenance, je ne critique pas, mais tu ne vois le matos que de la boite en question et rien d'autres.
Les sociétés de service, ya du bien et du moins bon, cela dépends de la boîte.
Chacun à son opinion et te dira telle ou telle chose, perso je dis cela dépends en grande parti de la boite.
Mais un parcours d'un ingénieur metteur au point qui arrive dans un boite, on l'écoute beaucoup plus facilement.
Bonne journée.
P.S. Partant en mise en service à Bègles, bonne fête qui suivent.

Répondre