Echange de signaux instrumenté Safety vers PLC de process

Normes applicables
Uphelus
Code son premier grafcet
Code son premier grafcet
Messages : 50
Inscription : 02 janv. 2019, 08:35

Re: Echange de signaux instrumenté Safety vers PLC de process

Message par Uphelus »

Bonjour,

Personnellement, j'évite tant que possible d'utiliser la même mesure pour la protection et pour une régulation:
En cas de perte de la mesure (défaut capteur, câblage, erreur de manip, ...) la régulation se trouvant en boucle ouverte peut provoquer une mise au taquet de l'organe de commande pouvant provoquer une situation dangereuse. Hors la mesure n'étant plus opérationnel, la protection ne sera plus opérationnel.

Sur la perte d'un organe, nous provoquons le défaut et l'absence de protection.
Avatar de l’utilisateur
sinced
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 1228
Inscription : 13 oct. 2015, 16:56

Re: Echange de signaux instrumenté Safety vers PLC de process

Message par sinced »

glamdring a écrit : 25 mars 2022, 16:56 Bonjour à tous,

je viens vous demander conseil car j'avoue être un peu perdu. Sur une de nos installations , nous devons réguler la température de sortie d'un éléments. La sonde de température présente est utilisé dans l'automate de sécurité et on me demande de la copier vers la partie process afin de l'utiliser en régulation. Dans la littérature, on stipule bien d'avoir une indépendance des couches de protections donc jusque là , nous étions parti sur un dédoublement de la mesure (1 capteurs process et 1capteur safety).
En discutant avec un collègue , celui me dit qu'un organisme de contrôle lui confirme que de copier cette valeur du Safety vers le process ne dévaluait pas la boucle de sécurité (SIL2)....je suis assez étonné de cela car c'est un peu contradictoire avec la compréhension que j'en avais jusqu'à maintenant.

Avez vous déjà rencontré ce genre de chose et pouvez vous me dire si cela vous semble "correcte"?

En vous remerciant

Glamdring
Je ressors ce sujet,
Quand vous parlez de copier, il y a plusieurs solutions.
On peut lire par reseau la mesure dans l'automate de securite et faire de la regulation avec.
On peut aussi utiliser un loop Splitter afin de pouvoir avoir 2 signaux distincts, un pour le PCS et l'autre pour le PSS. La deuxieme solution materielle elle a un impact sur le niveau de SIL de la SIF.
En effet, une alimentation se rajoute et un equipement intermediaire se rajoute. Les loop splitters il en existe certains modeles pour des applications de securite fonctionnelle. Moi je proposerais plutot de lire la valeur de temperature par reseau dans le PSS et de l'utiliser pour faire de la regulation. Il y ades cas comme ca qui peuvent survenir sur des installations un peu anciennes ou alors pour lesquelles lors de la conception les solutions de controle n'etaient pas prioritaires.
Avatar de l’utilisateur
sinced
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 1228
Inscription : 13 oct. 2015, 16:56

Re: Echange de signaux instrumenté Safety vers PLC de process

Message par sinced »

Uphelus a écrit : 28 avr. 2022, 10:43 Bonjour,

Personnellement, j'évite tant que possible d'utiliser la même mesure pour la protection et pour une régulation:
En cas de perte de la mesure (défaut capteur, câblage, erreur de manip, ...) la régulation se trouvant en boucle ouverte peut provoquer une mise au taquet de l'organe de commande pouvant provoquer une situation dangereuse. Hors la mesure n'étant plus opérationnel, la protection ne sera plus opérationnel.

Sur la perte d'un organe, nous provoquons le défaut et l'absence de protection.
Le cas ideal c'est d'avoir des signaux separes. Mais le PSS est la pour que si ca part en vrille qu'il puisse assurer sa fonction c'est pour ca qu'il y a un certain niveau de securite fonctionnelle qui est requis.
Avatar de l’utilisateur
sinced
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 1228
Inscription : 13 oct. 2015, 16:56

Re: Echange de signaux instrumenté Safety vers PLC de process

Message par sinced »

steph68 a écrit : 26 mars 2022, 10:55 Salut,

Ton automate de sécurité ne peut pas te donner une image (donc une sortie) de ce capteur (une entrée) par recopie ?

Tout cela s'évalue, c'est le calcul du PL. Sans connaître le PL requis, ni ta chaîne de sécurité, c'est difficile de te répondre.
Tu as le logiciel Sistema de l'IFA qui te permet de calculer la performance de ta chaîne de sécurité.
Si tu n'es pas formé sur les PL (ISO 13849-1), ça va être compliqué.

Ce capteur n'est qu'un canal de la redondance de ta chaîne de sécurité.

Le fait de dupliquer le signal peut dévaluer ton PL, mais tant qu'il reste supérieur au PL requis, ça peut encore le faire.
Donc si tu cherches à atteindre PLe, non ne le fait pas, mais si c'est PLb (dans ce cas l'info peut même venir de l'automate process lui même) ou PLc, pas de problème, vas-y.

Tout ceci pour dire que racheter un autre capteur de température sera peut-être moins cher que de devoir le justifier par écrit.

@+
La solution d'avoir une image sur une sortie de l'APS peut s'averer plus onereuse que de rajouter un capteur je m'explique:
La plupart des APS ont des signaux ETOR, EANA, STOR. De tous les APS que j'ai installes (une dizaine), il n y a qu'un seul projet que j'ai fait avec une carte de sorties analogiques sur automates de securite et c'etait pour des applications de stroke test a la demande du client pour des vannes. En general la mise en securite est une action "TOR" raison pour laquelle les cartes SANA ne sont pas souvent tres presentes. S'il s'avere qu'ils sont dans le cas de figure ou la carte SANA n'est pas disponible, rajouter une carte SIL SANA peut leur couter tres chere surtout si l'APS en place n'autorise pas de modules interferents (en effet les modeles comme HiMatrix ou Triconex n'ont que des cartes safety aucune carte Process comme on peut avoir du X80 sur des chassis qui co-existent avec des modules Safety sur la gamme M580).
Le plus simple serait de lire cette mesure en reseau et de faire la regulation avec.
Répondre