Choix et utilisation d'un switch manageable

Partie du forum pour tout ce qui concerne la partie réseau de communication dans l'industrie. Forum, conseil, astuce et entraide sur le réseau industriel tel que la connexion modbus, ethernet, fipio .
Kallysto
Maître du binaire
Maître du binaire
Messages : 417
Enregistré le : 27 avr. 2017, 11:11
Localisation : Loin de la civilisation

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par Kallysto » 16 mai 2018, 16:00

philou77 a écrit :
16 mai 2018, 14:46
Salut !

Un petit intérêt des switch manageables selon le niveau est la table des adresses IP ..
Cela leur permet (contrairement aux switch simples) de ne pas adresser les requête sur l'ensemble des ports mais qu'a celui dont l'ip est concerné.
Cela permet d'avoir des trafics plus important et d'avoir une bande passante sur chaque port bien plus importante.

Ensuite les ip..et bien vaste sujet... qui devrait concerner le service informatique de chaque entreprise et non pas l'intégrateur (à mon humble avis..).
Mais ils semblent plus s'intéresser à leurs ordinateurs qu'aux réseaux de machines...
Pas tout à fait vrai :
Les switch classiques "savent" qui est connecté à leur port si c'est un équipement définit et pas un autre switch ou routeur. Ils envoient donc la trame "au bon endroit" immédiatement. C'est la différence entre les switch qui préroute l'information et les hubs qui eux se contentent de renvoyer la trame de partout.
Brebiou a écrit :
16 mai 2018, 10:33

Pour te mettre un peu plus à l'aise (ou pas :mrgreen: ), un peu de théorie:

Image

Les matériels actifs comme les switchs s'appuient sur les trois premières couches du modèle OSI:
  • Niveau 1 (couche physique (L1))
    Transmission des signaux sous forme numérique ou analogique : les cartes réseaux (sans leur intelligence), le câble, les hub, les répéteurs.
  • Niveau 2 (couche liaison (L2))
    Adressage physique , les adresses MAC. Les switch travaillent dans cette couche car ils sont capables de stocker dans une table la liste des adresses MAC qui les traversent, ils savent donc sur quel port communiquent chaque adresse MAC et transmettent la trame entrante sur le port sur lequel est enregistré l'adresse MAC de destination.
    Si l'adresse n'est pas connue du switch, il envoie la trame sur tous les ports et si le périphérique répond, il l'enregistre dans sa table.
  • Niveau 3 (couche réseau (L3))
    Détermine le parcours des données et l'adressage logique, en gros les adresses IP. Certains switchs peuvent agir aussi à ce niveau, il pourra gérer la connexion à plusieurs réseaux différents et assurer le routage des trames vers le bon port, même si il n'est pas dans le même réseaux, comme un routeur.
Sincèrement ça a déjà servi à quelqu'un sur le terrain ce modèle OSI ?
Parce que à moins d'avoir une trame qui soit totalement foirée... et encore les trames on ne les fait pas nous même à la main en général, c'est fait par nos machines donc si problème dans la trame il y a, ça repart chez le fabriquant...

Ronan
Aguerri de l'automation
Aguerri de l'automation
Messages : 97
Enregistré le : 17 juil. 2017, 07:37
Localisation : Saint-Nazaire
Contact :

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par Ronan » 17 mai 2018, 07:46

Salut,
Brebiou a écrit :
16 mai 2018, 10:33
Le masque sous réseau 255.255.255.0 est le masque par défaut et non le masque imposé
Pour moi c'est faux, une adresse IP de classe C dispose de trois octets pour identifier le réseau et d’un seul octet pour identifier les machines sur ce réseau. Donc le masque est de fait imposé.
maxpeigne a écrit :
15 mai 2018, 08:09
Ce réseau vous parait-il assez grand pour commencer à se poser des questions sur la charge du réseau?
Clairement non, je ne me ferai pas de soucis avec ça.
maxpeigne a écrit :
15 mai 2018, 08:09
A partir de quel moment mettez vous des switchs managables? Les paramétrez vous?
Quand je veux pouvoir faire du diagnostic sans trop me compliquer la vie (port mirroring).
Quand je veux faire de la redondance via un réseau en anneau (MRP).
maxpeigne a écrit :
15 mai 2018, 08:09
En général, essayez vous de ne raccorder qu'un équipement par port switch ou alors chaînez vous les équipements les uns aux autres?
J'essaye, mais quand j'ai 10 G120, je chaîne le tout !

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 2619
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par itasoft » 17 mai 2018, 08:16

slts,
Pour moi c'est faux, une adresse IP de classe C dispose de trois octets pour identifier le réseau et d’un seul octet pour identifier les machines sur ce réseau. Donc le masque est de fait imposé.

c'est ce que je m'acharne à leur dire
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Kallysto
Maître du binaire
Maître du binaire
Messages : 417
Enregistré le : 27 avr. 2017, 11:11
Localisation : Loin de la civilisation

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par Kallysto » 17 mai 2018, 08:31

Je crois que je vais devoir faire un tuto sur les réseaux IP...

Avatar de l’utilisateur
djé
Codeur fou
Codeur fou
Messages : 295
Enregistré le : 20 oct. 2015, 09:55
Localisation : Bretagne, Pays de la Loire, Nantes

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par djé » 17 mai 2018, 08:32

itasoft a écrit :
17 mai 2018, 08:16
slts,
Pour moi c'est faux, une adresse IP de classe C dispose de trois octets pour identifier le réseau et d’un seul octet pour identifier les machines sur ce réseau. Donc le masque est de fait imposé.

c'est ce que je m'acharne à leur dire
L'adresse de masque de sous réseau pour une classe C est 255.255.255.0 disons par défaut si l'on veut utiliser l'ensemble des machines disponibles (254) du réseau 192.168.1.0 (par exemple), machines de 192.168.1.1 à 192.168.1.254
Maintenant s'il on veut segmenter ce même réseau (192.168.1.0) de classe C en plusieurs sous-réseau on va jouer avec le masque de sous réseau. Ce qui aura pour effet de diminuer le nombre de machine disponible pour chaque sous-réseau.
Voir l'exemple ici en page 3
Le monde se divise en 10 catégories:les personnes qui comprennent le binaire,et les autres.

Dans tout ce que vous apprenez, seuls 10% vont vous servir,mais vous ne savez pas lesquels ...

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 2619
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par itasoft » 17 mai 2018, 08:38

L'adresse de masque de sous réseau pour une classe C est 255.255.255.0 disons par défaut si l'on veut utiliser l'ensemble des machines disponibles (254) du réseau 192.168.1.0 (par exemple), machines de 192.168.1.1 à 192.168.1.254
Maintenant s'il on veut segmenter ce même réseau (192.168.1.0) de classe C en plusieurs sous-réseau on va jouer avec le masque de sous réseau. Ce qui aura pour effet de diminuer le nombre de machine disponible pour chaque sous-réseau.
Voir l'exemple ici en page 3



dans ce cas, il faut changer de classe
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Avatar de l’utilisateur
djé
Codeur fou
Codeur fou
Messages : 295
Enregistré le : 20 oct. 2015, 09:55
Localisation : Bretagne, Pays de la Loire, Nantes

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par djé » 17 mai 2018, 08:51

itasoft a écrit :
17 mai 2018, 08:38
dans ce cas, il faut changer de classe
Non, ça reste une classe C. (C bis si tu veux)
Le monde se divise en 10 catégories:les personnes qui comprennent le binaire,et les autres.

Dans tout ce que vous apprenez, seuls 10% vont vous servir,mais vous ne savez pas lesquels ...

Avatar de l’utilisateur
djé
Codeur fou
Codeur fou
Messages : 295
Enregistré le : 20 oct. 2015, 09:55
Localisation : Bretagne, Pays de la Loire, Nantes

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par djé » 17 mai 2018, 08:54

C'est pas le masque qui fais la classe, c'est l'inverse.
Le monde se divise en 10 catégories:les personnes qui comprennent le binaire,et les autres.

Dans tout ce que vous apprenez, seuls 10% vont vous servir,mais vous ne savez pas lesquels ...

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 2619
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par itasoft » 17 mai 2018, 09:15

slts,
bon ok je vais regarder cette histoire de sous réseaux dont je n'ai pas eu encore à les utiliser
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Avatar de l’utilisateur
Brebiou
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 529
Enregistré le : 21 oct. 2015, 08:38

Re: Choix et utilisation d'un switch manageable

Message par Brebiou » 17 mai 2018, 12:22

Ronan a écrit :
17 mai 2018, 07:46
Salut,
Brebiou a écrit :
16 mai 2018, 10:33
Le masque sous réseau 255.255.255.0 est le masque par défaut et non le masque imposé
Pour moi c'est faux, une adresse IP de classe C dispose de trois octets pour identifier le réseau et d’un seul octet pour identifier les machines sur ce réseau. Donc le masque est de fait imposé.
Effectivement, je me suis fourvoyé. Le masque de sous réseau ne doit pas être modifié sinon tu sors de la norme. J'aurais renforcé ma connaissance aujourd'hui!

Par contre, si on reprend la situation de maxpeigne (en corrigeant le masque):

Machine bleu 192.168.11.XX 255.255.255.0:
  • 1 S7-1511
  • 1 TP1200
  • 3 variateurs de vitesse pour moteur brushless (profinet)
  • 1 codeur absolue (profinet)
  • 1 module de téléservice
Machine rose 192.168.12.XX 255.255.255.0:
  • 1 S7-1511
  • 1 TP1200
  • 1 variateurs de vitesse pour moteur brushless (profinet)
  • 1 codeur absolue (profinet)
Tu met un routeur entre les deux (et tu le configure) pour faire communiquer les équipements d'un réseau à l'autre.

Répondre