Assurance

les sites de nos chers(es) confrères sont ici ! sites perso , prestation de service , hobbies , forums , etc....
Répondre
Francisco
Forcené des structures
Forcené des structures
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 09:13
Localisation : LE MANS

Assurance

Message par Francisco » 11 juin 2018, 10:08

Bonjour à tous.

Ma question s'adresse aux indépendants.

Je viens de reprendre une petite activité et, intervenant chez des industriels, il me semble judicieux de souscrire une responsabilité civile au vu des risques financiers en cas de problème.

Quand c'est votre activité principale et à temps plein, le coût est amortissable. Dans mon cas ça l'est beaucoup moins.

La question est donc: qu'avez vous choisi comme couverture? quels risques êtes vous prêts à courir?
La pile la plus utilisée: la pile GIGO. Bien plus souvent que les FIFO ou LIFO.

Garbage in, garbage out!

philou77
Dieu du process
Dieu du process
Messages : 831
Enregistré le : 21 oct. 2015, 10:00

Re: Assurance

Message par philou77 » 11 juin 2018, 10:21

Salut,

Le risque se chiffre vite en millions d'euros en cas de problème !
Ton assureur pourra te conseiller au mieux.

Perso, sans RC, je ne fais rien..et je reste dans le cadre de mon activité.
Si vous avez compris tout ce que je viens d'écrire, c'est que j'ai dû faire une erreur quelque part ! :D

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 3236
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Assurance

Message par itasoft » 11 juin 2018, 11:50

slts,
préciser ton statut, Société, entreprise individuelle, micro entreprise ou auto entrepreneur ???????
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Kallysto
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 549
Enregistré le : 27 avr. 2017, 11:11
Localisation : Loin de la civilisation

Re: Assurance

Message par Kallysto » 11 juin 2018, 11:58

itasoft a écrit :
11 juin 2018, 11:50
slts,
préciser ton statut, Société, entreprise individuelle, micro entreprise ou auto entrepreneur ???????
+1

Déjà en tant qu'auto entrepreneur, certaines activités sont interdites. Notamment l'électricité (il est presque impossible pour un auto entrepreneur d'obtenir une assurance décennale, nécessaire pour tous les travaux d'ordre électrique).

Francisco
Forcené des structures
Forcené des structures
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 09:13
Localisation : LE MANS

Re: Assurance

Message par Francisco » 11 juin 2018, 11:58

C'est juste un statut qui attend tout le monde.
J'ai pris ma retraite et j'ai créé une microentreprise pour continuer une petite activité "à temps perdu". Le montant de l'assurance est important au regard de l'activité.
La pile la plus utilisée: la pile GIGO. Bien plus souvent que les FIFO ou LIFO.

Garbage in, garbage out!

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 3236
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Assurance

Message par itasoft » 11 juin 2018, 12:08

slts,
l'assurance est indispensable et obligatoire.
pour les micro entreprises ou auto-entrepreneur on trouve des assurance à partir de 10 € par mois, chercher sur le web "assurance pour auto-entrepreneurs"
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Francisco
Forcené des structures
Forcené des structures
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 09:13
Localisation : LE MANS

Re: Assurance

Message par Francisco » 15 juin 2018, 16:55

Quand tu leurs dis "je travaille sur des programmes de machines", tu les vois commencer à blêmir et le tarif ressemble à un ballon de baudruche.
A priori ce n'est pas parce que tu es une tanche mais ils ont très peur des pertes de production. Ça peut se comprendre.
La pile la plus utilisée: la pile GIGO. Bien plus souvent que les FIFO ou LIFO.

Garbage in, garbage out!

Kallysto
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 549
Enregistré le : 27 avr. 2017, 11:11
Localisation : Loin de la civilisation

Re: Assurance

Message par Kallysto » 18 juin 2018, 09:45

Il est logique et normal que le montant de l'assurance soit en adéquation avec le montant qu'ils auraient à débourser en cas de problème.

Concrètement, si ils doivent débourser 1000€ ils vont pas te faire le même tarif que si ils doivent débourser 500 000€...

Les assureurs sont là pour gagner du fric...

dpo
Aguerri de l'automation
Aguerri de l'automation
Messages : 85
Enregistré le : 27 nov. 2015, 20:03

Re: Assurance

Message par dpo » 13 juil. 2018, 02:23

il faut différencier :

la responsabilité civile : tu fais tomber l'écran d'un client, et il va falloir le remplacer

les dommages immatériels : = perte d’exploitation = combien va gouter ton erreur de prog qui fait tomber une usine, et 50 ouvriers qu'il faut payer...

Pour la resp civile : c'est assez classique en fonction de ton activité, ou code NAF

Pour les dommages immatériels : quand tu commences à expliquer en détail à l'assureur notre activité, il devient tout blanc.
le mien a accepté de m'assurer à condition que je ne travaille pas pour l'aeronautique, le spatial, l'automobile, la pharma, la chime...
ah ah ah bon ben j'en ai trouvé un autre qui semble avoir compris mon activité et se sert aussi de mon chiffre d'affaire pour estimer la cotisation.

Dans la pratique, je n'ai jamais eu besoin de cette assurance, mais il suffit d'une fois !!
j'ai participé à un chantier où le client a balancé 300 000 euros de pénalités de retard de production au fabricant de la ligne...
Retard en parti du au dysfonctionnement d'un automate...j'imagine qu'ils se sont partagé le coût avec le fabricant du matériel ?

Si tu es en entreprise individuelle : une grosse erreur peut se retourner contre toi (tu ne fais qu'un avec ton entreprise)
Si tu es en société, tu limites la casse à la société

Si tu es donc en toute petite entreprise perso, il te faut un resp civile pour les petits tracas.
Tu peux fournir copie du contrat au client (qui le demande parfois), tu peux aussi stipuler dans tes conditions de vente, ou devis que tu ne couvres pas les dommages immatériels (le client est informé et accepte de prendre le risque)

A savoir qu'en cas de conflit, le client opposera ses conditions d'achat à tes conditions de vente, et au jeu des avocats, il aura toujours plus de ressources.
Si tu es en sous-traitance pour une boite d'autom ou d'elec, ils connaissent le risque et l'acceptent. ça doit être moins vrai pour un client final.

Tout cela reste quand même bien parano, il faut essayer de faire bien à notre échelle. Ne pas trop penser à tout ça, sinon tu ne dors plus.

Kallysto
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 549
Enregistré le : 27 avr. 2017, 11:11
Localisation : Loin de la civilisation

Re: Assurance

Message par Kallysto » 13 juil. 2018, 11:13

dpo a écrit :
13 juil. 2018, 02:23

Si tu es en entreprise individuelle : une grosse erreur peut se retourner contre toi (tu ne fais qu'un avec ton entreprise)
Si tu es en société, tu limites la casse à la société
Je confirme : dans le premier cas, on vend ta maison pour dédommager en cas de problème,
Dans le second, on vend ce qui appartient à la boite (le PC, ta chaise de bureau, ton bureau... mais tu gardes ta maison).

dpo a écrit :
13 juil. 2018, 02:23

Dans la pratique, je n'ai jamais eu besoin de cette assurance, mais il suffit d'une fois !!
j'ai participé à un chantier où le client a balancé 300 000 euros de pénalités de retard de production au fabricant de la ligne...
Retard en parti du au dysfonctionnement d'un automate...j'imagine qu'ils se sont partagé le coût avec le fabricant du matériel ?
Tout dépend des contrats en fait.
Je suis sur un site où le contrat est de X 000 000€. On fait de la maintenance et des travaux.
Les pénalités sont indexées sur le montant total du contrat. C'est à dire que le client peut nous mettre jusqu'à 20% du montant total du contrat sur un chantier, quel qu'il soit.
En gros on s'est déjà pris 18 000€ de pénalités pour un chantier à 4 000€ (fourniture, pose, référencement d'un lavabo et son robinet...)

Donc bien lire le contrat...

Pour le dysfonctionnement automate, tout dépend d'où il venait et comment ça a été géré par la boite.
En 2012, je bossais chez un "partenaire Schneider" et la boite a vendu des API qui n'étaient pas encore au catalogue... ils allaient sortir incessamment sous peu, mais n'y étaient pas encore.
J'ai donc non seulement essuyé les plâtres, mais j'ai aussi posé une partie des cloisons et tenu la perceuse au plaquiste !
J'avais des bugg plus ou moins graves. Au bout d'un moment la boite a fini par envoyer un recommander à Schneider indiquant que les problèmes étaient connu chez Schneider (je passais 6 à 10h par jour au tel avec le gars qui gérait la commercialisation et la maintenance de ces API chez Schneider...) et qu'on ne nous apportait pas de réponses... L'objectif, c'était de formaliser la protection juridique de la boite.

Donc dans ton exemple, si l'installateur s'est aperçu du bugg "assez tôt" et l'a reporté "assez vite" au constructeur, c'est le constructeur qui paye.
Si le bugg n'était pas visible dans l'immédiat, un coup buggait, un coup non... ça sera un peu bataille juridique mais ça devrait être principalement imputé au constructeur.
Si il est possible de dire que l'installateur n'a pas fait ses tests programme en amont par exemple ou a attendu la dernière minute pour prévenir l'assistance technique... ça sera pas la même... le constructeur se défendra.

Répondre