Question sur sécurité machine

Conception / Architecture / Mise en oeuvre
Répondre
Avatar de l’utilisateur
djé
Maître du binaire
Maître du binaire
Messages : 483
Enregistré le : 20 oct. 2015, 09:55
Localisation : Bretagne, Pays de la Loire, Nantes

Question sur sécurité machine

Message par djé » 16 mai 2019, 18:41

Bonjour à toutes et à tous.

J'aurai une petite question à vous soumettre:

Il existe 3 catégories d'arrêt:
Cat.0: arrêt par coupure de la puissance
Cat.1: arrêt contrôlé puis coupure puissance
Cat.2: arrêt contrôlé avec maintien des énergies

Une machine doit au moins avoir un arrêt de catégorie 0.

Sur vos machine, avez vous déjà mis en œuvre des arrêts de catégories 2, et si oui pourquoi et comment?

Est-ce qu'une logique purement software via un automate programmable classique permet d'obtenir un arrêt de Cat2.?
Est-ce safe?

A votre avis, l'ouverture d'un dispositif de protection peut il être géré en Cat.2 ?

Je pose ces questions car nous avons une machine (allemande, d'un constructeur reconnu) sur laquelle, l'ouverture d'un dispositif de protection ne provoque qu'un arrêt de catégorie 2.
Le processus est un peu bizarre pour moi:
On a un automate de sécurité PNOZ Multi sur lequel sont regroupés tous les organes de sécurités (AU,Contact Portes, Cellule sécu, feedback relais). Ils gèrent en sortie des coupures Hard. Il dispose d'un module de comm en Ethernet avec l'automate de le machine (iPC Beckhoff, genre) avec lequel ils s'échangent des infos.

De ce que j'ai pu analyser ( je n'ai pas accès à toute la programmation, la machine est complexe et je ne la connait que trop peu), l'ouverture d'un dispositif de protection ne fait tomber aucune sortie au niveau du Pnoz.
Une info image de l'ouverture porte est renvoyée vers l'automate par Com et l'API dispose lui même d'une image de l'ouverture porte via un second contact du capteur de porte.

Donc il semblerait que l'arrêt ne soit provoqué que par l'automate "classique" sans coupure de la puissance.
Un bug ou une modif hasardeuse peut donc rapidement aboutir à une situation dangereuse.
Qu'en pensez vous?
Le monde se divise en 10 catégories:les personnes qui comprennent le binaire,et les autres.

Dans tout ce que vous apprenez, seuls 10% vont vous servir,mais vous ne savez pas lesquels ...

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 3417
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Question sur sécurité machine

Message par itasoft » 16 mai 2019, 19:23

slts,
l'automate n'est pas considéré comme organe de sécurité,
l’arrêt d’urgence + les sécurités humaines, avec arrêt de la puissance et réarmement obligatoire doit être traité en dehors de l'automate.
ceci dit, du moment de l’existence d'un arrêt d'urgence et sécurités humaines (mort d'homme) , pour les autres arrêts on s'en fout de comment c'est fait.
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Avatar de l’utilisateur
Béryl
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 726
Enregistré le : 20 oct. 2015, 12:00
Localisation : localhost

Re: Question sur sécurité machine

Message par Béryl » 17 mai 2019, 07:43

J'en dis que c'est tellement complexe, la sécurité machine, que dès le moindre doute, j'appelle l'Apave.
Je dois revoir toute une ligne prochainement au niveau sécurité (les machines ont été modifiées) et je prends aucun risque : j'ai appelé l'Apave pour qu'ils me fassent l'étude complète.
C'est plus pêchu que ce que je croyais !
C'est sûr que ça a un coût, mais en cas de pépin, on bouffe la grenouille très vite et j'ai d'autres projets à l'avenir plus passionnants que vivre à cinq dans quatre mètres carrés et me faire enfiler sous la douche pour les 20 ans à venir !

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 3417
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Question sur sécurité machine

Message par itasoft » 17 mai 2019, 08:34

slts,
c'est la douche froide, celle qui fait mal au cul , lol
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

Avatar de l’utilisateur
JC87
Dieu du process
Dieu du process
Messages : 988
Enregistré le : 20 oct. 2015, 13:00
Localisation : Nouvelle Aquitaine

Re: Question sur sécurité machine

Message par JC87 » 17 mai 2019, 08:58

Bonjour,

En ce qui concerne les arrêts catégorie 2 je n'en ai jamais fait car ce doit être des cas très particuliers. En catégorie 1 par contre j'ai fait des arrêt de machines à cylindres ou en cas d'arrêt d'urgence on doit non pas couper la puissance de suite mais faire tourner les cylindres à l'envers sur un angle donné pour dégager la personne coincé et ensuite seulement couper les énergies. Je suppose qu'il existe des cas ou il faut en plus maintenir les énergies pour rester dans un état sur.

Quoiqu'il en soit si l'ouverture de ton dispositif de protection n'est pas traité par le PNOZ multi qui lui est un contrôleur de sécurité mais par un automate classique cela signifie que les allemands ont considéré que ce n'est pas une fonction de sécurité. Après il faut se méfier de la vision des allemands qui ont les mêmes normes que nous mais qui ne les applique pas de la même façon...

JC
"On veut faire du zéro défaut mais on a zéro bonhomme et zéro budget, et bien à la fin on a zéro résultat..."

Avatar de l’utilisateur
itasoft
Mi homme - Mi automate
Mi homme - Mi automate
Messages : 3417
Enregistré le : 20 oct. 2015, 10:15
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Question sur sécurité machine

Message par itasoft » 17 mai 2019, 09:16

Slts,
A ce propos une remarque sur les gadgets du style PREVANTA , l’impédance des entrées est très élevée, une entrée consomme dans les 5 mA si les fils des AU côtoient les câbles de puissance le courant induit suffit à maintenir l’entrée à l’état 1 , la gueule que tu fais en appuyant sur le AU et que rien ne s’arrête , j’ai fais séparer les fils des AU des câble de puissances, ceci dit ces gadgets PREVANTA c’est la plus grosse connerie du siècle , comprends pas que ça soit homologués
Automaticien privé (de tout)
itasoft@free.fr

philou77
Dieu du process
Dieu du process
Messages : 902
Enregistré le : 21 oct. 2015, 10:00

Re: Question sur sécurité machine

Message par philou77 » 17 mai 2019, 11:07

Salut !

Pour la catégorie 1 :
il est des fois ou arrêter un système en coupant la puissance est plus dangereux :
Par exemple :
- une soudeuse par point en train de souder, si on coupe la puissance a ce moment la, bonjour le gerbe d'étincelles (métal en fusion) faut mieux laisser la soudure se faire puis couper
- un moteur sans frein mécanique, comment freiner si il n'y a plus de puissance , il peut tourner en roue libre !
- faire une marche arrière pour un dégagement, difficile sans énergie !
etc..

Catégorie 2 :
dans le cas de machines complexes, il est souvent rencontré des AU qui ne coupent qu'une partie de la machine !
Dans le cas d'un four, tu peux bien stopper la chauffe, il va rester encore longtemps chaud avec un risque de brulure !
Si vous avez compris tout ce que je viens d'écrire, c'est que j'ai dû faire une erreur quelque part ! :D

Kallysto
Créateur de langage
Créateur de langage
Messages : 558
Enregistré le : 27 avr. 2017, 11:11
Localisation : Loin de la civilisation

Re: Question sur sécurité machine

Message par Kallysto » 20 mai 2019, 09:20

Perso, j'ai principalement du 2 et du 0.

Dépend du défaut qui tombe.

Le 2 est géré uniquement par l'automate,

Les quelques 1 sont gérés automate + élec qui ne coupe que l'équipement concerné : par exemple mes surchauffes coupent la batterie électrique qui va avec mais pas mes moteurs (surtout pas d'ailleurs, sinon ça prend feu).

Le 0... bah chez moi c'est l'ARU et uniquement ça.

Répondre